International : Risques et Assurances

INTERNATIONAL : Risques et Assurances

Focus : Point marché – Enjeux et opportunités

Le contexte:

Au lendemain de l’édition 2014 des rendez-vous de Septembre du marché de la réassurance du 13 au 18/09 à Monaco, à l’exception des risques aggravés le marché de la réassurance et assurance directe en dommages et responsabilité civile restent globalement sur-capacitaires.

Hormis un évènement majeur affectant la réassurance des risques CAT,  il est peu probable que la tendance s’inverse d’ici au 31/12/2014. Ce d’autant que, pour ce qui concerne la saison cyclonique dans l’Atlantique, les prévisions sont tournées vers des conditions El Nino plus modérées, si celles-ci persistent.

L’année 2014 a été cependant marquée par de nombreux évènements :

  • Les risques politiques : l’accentuation des crises géopolitiques dans les  sous-régions du monde ayant une influence de plus en plus grande sur les enjeux économiques globaux :

o   Syrie : Attaques des raffineries et de la cimenterie Lafarge de kurde d’Ain al-Arab
o   Ukraine : la persistance du conflit ayant une répercussion sur les échanges commerciaux vis à  vis de la Russie notamment sur la question de la dépendance vis-à-vis de la Russie en approvisionnement en gaz de l’Europe et de l’Ukraine.
o   UE : sanctions à l’encontre de la Russie, boycott des produits Européens par les Russes
o   Le vol Malaysian  Airlines MH17 abattu dans de l’espace aérien Ukrainien.
o   Iraq : Attaque des raffineries et puits de pétrole.

  • Les risques  pandémiques : épidémie du virus Ebola en Afrique de l’Ouest. Situation critique au Libéria et Sierra Leone. Cette crise met en exergue le manque d’infrastructures médicales, l’absence de préparation et le manque de moyens pour lutter efficacement face à une pandémie de ce type
  • Eruption du volcan Bardarbunga : code aviation abaissé à orange (minor ash emission) : l’alerte a été de courte durée mais a rappelé la nécessité de se prémunir en cas de fermeture de l’espace aérien et rupture de la supply chain.
  • Amendes records infligées par l’administration Américaine :

o    Pour non respect des embargos. BNP Paribas, fin juin, a accepté de payer 8,9 milliards de dollars (6,5 milliards d’euros) pour avoir violé des embargos américains contre le Soudan, Cuba et l’Iran.
o    Une amende de près de  16 ,65 milliards de dollars infligée à Bank of America dans l’affaire des « subprimes ».

Nous sommes à votre disposition pour analyser vos risques à l’international par une étude de vulnérabilité et envisager ensemble les solutions d’assurances adaptées (risques politiques, confiscation , supply chain,…) à l’échelle de vos risques  et de votre entreprise.

Les enjeux : 

Face au marché globalement sur-capacitaire en dommages et responsabilité civile (hors risques aggravants) les risk managers peuvent, avec notre l’assistance, optimiser leurs coûts d’assurance mais ces gains à notre sens devraient être réemployés pour générer :

  • Une amélioration des garanties en place : wording, exclusions, gaps…
  • L’étendre la couverture à des risques  nouveaux « hors ligne budgétaire »

Optimisations budgétaires :

Confiez nous la conduite de votre appel-offre : nous serons force de proposition en termes d’amélioration de garanties et de budget.

Le risque cyber :

L’émergence de risques  « nouveaux » nous oblige à étendre le champ de nos investigations et recherches de solutions.

Les risques « cyber » entrent dans cette catégorie. Le risque cyber est identifié par le Président Obama comme étant le risque le plus sérieux auquel doit faire face l’économie Américaine.

Le 21 Juillet 2014 la BCE (Banque Centrale Européenne) s’est vue dérobée plus de 20 000 coordonnées personnelles. Ces personnes ont été alertées une par une et toutes invitées à modifier leur mot de passe .

Après DOMINO’S PIZZA, ORANGE, MASTERCARD, VISA, … la vulnérabilité des  systèmes d’hébergement des données personnels est au centre des préoccupations alors que les capacités des hébergeurs augmentent : cloud, big data… Des solutions d’assurance existent.

Nous sommes à votre disposition pour analyser ensemble votre risque cyber et vos besoins.

Rédacteur : Jean-Georges Nanot
Contact : jeangeorges.nanot@spvie.com
SPVIE NETWORK