Le courtage en assurances, un métier d’avenir

Le courtage en assurances, un métier d’avenir

Dans un contexte où la France connait une situation économique critique (croissance nulle, chômage galopant, déficit et dettes publics qui se creusent), les chefs d’entreprises remarquent que les jeunes actifs manquent tous d’une valeur fondamentale pour s’en sortir : l’optimisme !

A l’instar de la finance où les jeunes diplômés se ruent après leurs études, un second secteur montre que, dès lors que nous faisons preuve de dynamisme, de confiance, créativité et passion, le succès peut nous sourire dans d’autres métiers : l’assurance et le courtage en assurances.

Jusque-là, le secteur et le métier n’attiraient pas les jeunes générations. L’équipe SPVIE démontre le contraire en faisant appel à plusieurs contrats d’apprentissage et stagiaires pour les mobiliser sur ces problématiques diverses qui nous touchent tous, et donner une note de « glamour » au métier.

Notre ambition première est de prouver que la création d’une start-up, qui s’inscrit dans la durée, peut également se faire dans l’assurance et le courtage en assurances. En effet, la créativité est nécessaire pour construire de nouveaux produits, et répondre au mieux aux besoins des nouvelles générations.

Nos conditions de succès, préconisées à partir d’expériences vécues par les fondateurs et collaborateurs, quelles sont-elles ?

  • Une valeur travail grâce à des politiques économiques telles que l’alternance. Cette solution forme à un métier concret, grâce à une expérience terrain riche en activités et responsabilités.
  • Prendre connaissance que l’assurance, en particulier l’assurance de personnes – secteur dans lequel SPVIE est spécialisé – est un métier plein d’avenir avec un marché qui évolue considérablement.  Il est important d’anticiper que, au 1er janvier 2016, la couverture complémentaire santé de base sera applicable à tous les salariés : le secteur va donc connaitre une véritable explosion.

La loi du 14 juin 2013 sur la sécurisation de l’emploi oblige toutes les entreprises, y compris les PME et les TPE, à proposer un contrat collectif d’assurance santé à l’ensemble de leurs collaborateurs au plus tard le 1er janvier 2016. L’enjeu est de taille sachant que :

  • 4 millions de salariés français aujourd’hui ne disposent pas de « mutuelle » d’entreprise. Or, le coût d’une telle couverture étant pris en charge en partie par l’employeur (et jusqu’à 100% dans certains grands groupes), l’opération s’avère intéressante pour le salarié.
  • 500 000 entreprises sont concernées par la « Mutuelle pour tous » et sont à équiper dans l’hexagone.
  • 20 millions de personnes, initialement assurées de manière individuelle, vont désormais basculer sur la mutuelle de leur entreprise.

D’un métier peu attractif, l’avenir économique du secteur repose désormais sur nous, puisque nous devenons un véritable service d’utilité publique. Optimisme, passion et volonté font que le courtage d’assurance reste un métier avec de beaux jours devant lui, n’hésitez donc pas à rejoindre notre équipe, jeune et accueillante pour faire vos armes dans le milieu.

Jérémy Sebag – Président SPVIE