561281

Les Offres CCN

On parle de plus en plus de produits frais de santé « CCN » ou « de branche ». De quoi s’agit-il exactement ? Tout commence avec l’ANI ou la volonté du législateur de couvrir tous les salariés en frais de santé, à titre obligatoire au 1er janvier 2016 – rappelons qu’à fin 2014 on estimait à 3 millions le nombre de salariés non-couverts par un régime d’entreprise ! C’est ce qu’on a appelé la « généralisation de la couverture santé ». A peine le régime dit « ANI » défini (ou encore appelé « panier de soins »), que les branches professionnelles s’emparent du sujet et décident de définir, au delà des garanties socles, leur propre régime. Ainsi sortent les régimes des branches Hôtels Cafés Restaurants, Propreté, Bureaux d’étude, Immobilier…

Chaque branche y va de son régime-socle propre, avec ses particularités… sur le poste optique, les dépassements d’honoraires, les dispenses d’affiliation ou bien encore sur l’assiette de cotisations. Pour chaque accord de branche une institution de prévoyance ou une mutuelle devient l’organisme recommandé par les partenaires sociaux. Dès lors, celui-ci met tout en œuvre pour faire souscrire les entreprises sur le régime de branche, parfois avec des méthodes expéditives et souvent pas aux meilleurs conditions.

Pendant ce temps les acteurs du marché (assureurs et grossistes) peinent à sortir leur propre produit compatible avec le régime de branche (garantie et taux) afin d’offrir aux entreprises une alternative à l’Institution recommandée. C’est dans cette démarche que le groupe SPVIE a décidé d’investir massivement en sortant des offres CCN compatibles aux différentes branches, attractives et pouvant être distribuées par les courtiers et intermédiaires d’assurance. Ainsi les entreprises respectent leurs obligations conventionnelles tout en choisissant leur assureur et leur courtier conseil.

SPVIE négocie auprès des assureurs des conditions avantageuses pour les entreprises et leurs salariés. Aujourd’hui nous proposons des couvertures aux entreprises des secteurs suivants :

  • Entreprises de nettoyage et propreté (400 000 salariés)
  • Entreprises du Froid (26 000 salariés)
  • Entreprises du commerce de détail non-alimentaire (65 000 salariés)
  • Entreprises de la restauration rapide (120 000 salariés)
  • Entreprises du BTP (1 150 0000 salariés)
  • Entreprises de la boulangerie artisanale et industrielle ( 160 000 salariés)
  • Entreprises du SYNTEC (770 000 salariés)

Ce qui porte notre champ d’action à environ 2 691 000 salariés soit près 15 % de la population active française du secteur privé.

Cédric PIRONNEAU
Directeur Général (Co-Fondateur), SPVIE